fbpx


La polarité

La polarité

Au cours d’une de mes séances avec ma psy, je lui ai dit, en parlant de mon business, que je voulais être solaire. Lumineuse. Que c’était cette partie de moi que je voulais mettre en avant. Ma psy m’a alors souri, avant de me dire un mot : polarité.

Bien que je saisisse le concept, sur le moment je n’avais pas compris ce qu’il représentait vraiment pour moi. Alors, quand j’ai commencé à travailler sur mon nouveau projet, j’ai mis dans mon cahier des charges cette ligne : être solaire. Être présente. Être drôle. Mon projet m’a regardée, droit dans les yeux, en me disant : « Ma pauvre. Décidément, t’as rien compris« . Quand je l’interrogeais pour savoir ce qu’il entendait par là, il s’obstinait à rester muer. Et peu de temps après, un blocage est survenu.

Quelque chose coinçait, mais quoi ? J’étais incapable de mettre le doigt dessus. Et le blocage a enflé, jusqu’à se cristalliser autour de mon blog et de mes réseaux sociaux. Je ne pouvais plus continuer en ne sachant pas où j’allais. 

Et c’est là que j’ai compris. La polarité.

Il y a une Julia Solaire, drôle, piquante et une Julia Lunaire, douce, sensible. Une qui fonce tête baissée et l’autre qui observe, parfois longtemps, avant d’agir. Une qui adore les super, les topissimes, les génial, les points d’exclamation et l’autre qui voit de la beauté dans les points-virgule, adore les étoiles, de guingois, ressentir, conscience et autres mots qui sonnent d’une manière si douce et si inspirante à ses oreilles. 

Il y a la Julia rayonnante et la Julia taciturne. Celle qui aime échanger avec les autres et celle qui a un besoin vital de solitude. Celle qui peut parler pendant des heures et celle dont chaque geste, chaque parole, chaque pensée vide peu à peu ses batteries riquiquies. Il y a la Julia qui veut voir le positif dans chaque chose et la Julia qui accepte et accueille la souffrance quand celle-ci arrive. 

Je me suis souvent amusée à dire que si un mot me définissait bien, c’était paradoxe. Car j’ai toujours eu l’impression d’être un paradoxe ambulant.

J’ai toujours ressenti cette étrange sensation. Celle d’être tout et rien à la fois. De connaître un tas de choses, tout en étant aussi ignorante qu’un nouveau-né. D’être ici et dans un autre monde en même temps. De comprendre et d’être à côté de la plaque simultanément.

Comme si j’étais étirée dans tous les sens. J’ai mis longtemps à comprendre, mais…

Maintenant, je commence à comprendre. Je ne peux pas être juste Solaire. Lunaire a aussi son rôle à jouer et énormément à nous apporter, à toi comme à moi.

Ces derniers temps, je me suis un peu perdue, je ne me suis pas reconnue. Copywriting. Encore et toujours des techniques, des mécanismes. Je me suis demandé si je devais me contenter de ça. Est-ce que le copywriting, l’écriture, c’est ça ?

Non. Je ne pense pas. Mais alors, vraiment pas. On le dit souvent : pour bien vendre, il faut transmettre de l’émotion. Et pour transmettre cette émotion, il faut être vrai. Pas uniquement envers les autres, mais d’abord, et surtout, envers soi-même. Et l’émotion, c’est ça que je recherche. 

Je ne suis qu’au début de mon voyage et de ma compréhension. Je ne sais pas encore clairement comment enchevêtrer cette Julia pleine et entière dans mon business, mais une chose est sûre maintenant : c’est par là que je veux aller. 

Reader Interactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Previous Post:Comment Google peut aider ton business créatif en ligne à grandir ?